Que faire en cas de carences en fer ?

femmes règles abondantes règles culotte menstruelle anemie carence remèdes FEMPO

Un effet insidieux de la carence en fer est son installation progressive et lente. Les réserves de fer se creusent peu à peu jusqu’à mener à un état anémié. De plus, certains symptômes (comme la fatigue) peuvent être identifiés comme des conséquences de causes passagères (beaucoup de travail et de responsabilité, situations stressantes…) et exogènes. C’est ainsi que certaines femmes se retrouvent anémiées pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. Le surmenage menant à des état d’épuisement total

Pour éviter cela, voici quelques astuces qui pourront te permettre de t’interroger : suis-je anémiée ?


Quels sont les symptômes de l’anémie ?

carence en fer anémie règles règles abondantes culotte menstruelle FEMPO

Les principaux symptômes de l’anémie sont PHYSIQUES…

Ils se manifestent par une fatigue chronique qui ne passe pas malgré les heures de sommeil accumulées. Tu te sens TOUT LE TEMPS fatiguée, du matin au soir, voire épuisée par certains moments. Tu as des moment d’étourdissements pendant tes règles (surtout si tu as des règles abondantes) ou après un effort : tu as des étoiles dans les yeux et la tête qui tourne. Cela peut aussi arriver lorsque tu te lève rapidement d’un siège ou de ton lit : ta vue se brouille… Dans certains cas, l’anémie peut provoquer des pertes de conscience, en particulier en période de menstruation. L’effort physique devient insurmontable : tu ne peux plus réaliser les exploits que tu faisais avant. Tu te sens rapidement essoufflée. L’anémie peut aussi avoir un effet sur ta vision et ton système auditif, ils peuvent être affectés et être moins performants qu’à l’accoutumée. 

Les carences en fer provoquent une perte des cheveux : tu en as partout, sur tes habits, dans la douche, sous tes chaises… et des ongles cassants. Tu peux aussi avoir la peau sèche et des gerçures en coin de bouche. Le manque de fer entraîne une mauvaise circulation sanguine et donc des extrémités du corps froides : tes mains et tes pieds sont toujours gelés et tu es particulièrement frileuse ! 

L’anémie entraîne une baisse du système immunitaire. Tu es la première personne malade parmi tes amis dès qu’il y a un virus ou un petit coup de froid. Tu deviens très sensible aux changements de saisons et de température. Tu développes régulièrement des maladies infectieuses comme la sinusite.

En gros, tu te sens plus faible, plus fragile et vulnérable

…mais aussi MENTAUX :

Les carences en fer entraînent une baisse de motivation et de détermination. Tu as LA FLEMME, et tout te semble être un effort surhumain. Chez certaine personnes, les carences peuvent favoriser les depressions nerveuses et le sentiment de surmenage. En cas d’anémie, les nerfs sont mis à rude épreuve, le stresse peut augmenter et donc favoriser la fatigue musculaire et mentale. Le fer contribue en effet au bon fonctionnement du cerveau, c’est pourquoi manquer de fer entraine une baisse des capacités intellectuelles : tu es moins concentrée, tu as moins de mémoire… Pour toutes ces raisons, l’anémie est à prendre au sérieux. Si tu as l’impression de te reconnaître dans ces symptômes, parles-en à un médecin généraliste. Il te donnera une ordonnance pour effectuer une prise de sang et vérifier si tu es ou non carencée. Ensuite, l’important est de faire régulièrement des bilans sanguins (un tous les an ou tous les six mois), en particulier si tu changes de contraception ou de régime alimentaire ! Une contraception peut baisser ou augmenter ton flux menstruel, et, si elle n’est pas adaptée, elle peut perturber l’organisme. C’est pourquoi il est conseillé de faire une prise de sang 4 mois après l’arrêt ou la prise d’une nouvelle contraception.

Si tu te reconnais dans ces symptômes, ne t’inquiète surtout pas, l’anémie est réglée rapidement dans la plupart des cas ;). Et puis, si tu es carencée et que tu l’ignorais, c’est une bonne nouvelle, cela veut dire que tu as trouvée une cause à tes fatigues quotidiennes : tu n’es en réalité qu’à un pourcentage de tout ton potentiel !

Et oui, comprendre son corps et sa santé peut vraiment impacter ta vie de tous les jours 🌻. 



Changer de régime alimentaire et identifier les aliments riches en fer :

Pour changer de régime alimentaire, il faut dans un premier temps identifier les aliments qui ont de fortes sources de fer

Les sources de fer héminique contiennent de l'hémoglobine (la protéine contenant du fer dans les cellules sanguines), et on ne la trouve que dans les sources de viande. Les viandes d'organes (comme le foie) ont généralement des concentrations élevées de fer héminique. Toutes les viandes contiennent du fer héminique. Il n’y en a pas seulement dans la viande rouge (bien que la concentration en fer soit plus élevée), mais aussi dans le poulet, le porc et la dinde. Les poissons, les fruits de mer et surtout les coquillages comme les huîtres sont aussi de grandes sources de fer.

Les sources de fer non héminiques 🌿sont présentes dans les légumineuses, les légumes à feuilles vertes, les céréales et les algues. Les légumineuses comprenant du fer sont les lentilles vertes (championnes dans ce domaine), les pois chiches, tous les types de haricots. Il y aussi du fer dans les feuilles vertes : dans les épinards le choux kale… dans les olives noires dans les fruits secs comme les amandes, les dattes sèches, les abricots secs, les figues sèches… Il y en a dans le soja (tofu, lait de soja) et les céréales complètes qui sont parfois même enrichies en fer : le son de blé, l’avoine, les mélanges comme le muesli… le chocolat noir. Tu peux aussi en trouver énormément dans les différents condiments : le curcuma, le poivre, et différentes herbes aromatiques : le persil, le basilic.

Il est donc possible d’être végétarien et de consommer du fer ✌️ !!

Je te conseille de changer en douceur ton mode d’alimentation en veillant à avoir à chaque repas une source de fer, tu peux aussi prendre par exemple deux fois par semaine des sources de fer très fortes pour t’assurer de faire des réserves. Le tout est de varier les plaisirs et d’avoir une alimentation équilibrée !

Veille aussi à ce que tes petits snacks entre les repas soient riches en fer : les barres céréales enrichies, les mix de plusieurs fruits secs sont tes alliés ! En plus d’être super healthy (et super bon), c’est un bon moyen de te redonner de la force et de l’énergie ! 
Petit rappel : en moyenne, une femme a besoin de 16mg de fer/jour.

Des conseils nutritionnels pour se faire plaisir, manger équilibrer et sain (oui oui c’est possible) 👉



Consulter un spécialiste pour vérifier tes réserves de fer :

Si tu te sens particulièrement fatiguée et que tu as pu observer les différents symptômes cités plus haut ces derniers temps, il est important d’en parler avec un spécialiste. Celui-ci te posera plusieurs questions sur ta forme et ton ressenti corporel et te conseillera de faire une prise de sang pour établir un petit bilan. La prise de sang vous aidera à déterminer ensemble la cause de tes fatigues qui peuvent être multi-factorielles. De plus, si tu es carencée en fer, vous pourrez vous rendre compte du degré de la carence, ce qui est très important. Si celle-ci est là depuis longtemps et que tu n’as quasiment plus de réserves de fer dans ton corps, il te conseillera de prendre des comprimés.

En effet, changer ton alimentation ne suffira pas à refaire tes réserves : tu as besoin d’un petit coup de pouce ;). Les comprimés sont des doses de fer très élevées (environ 80mg) à prendre quotidiennement pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. La quantité de fer des comprimés et la durée du traitement varient selon tes besoins ! 

Pour moi, l’important est toujours d’identifier la cause d’une maladie ou d’un dysfonctionnement corporel ! 

Parfois, les carences en fer ne sont que le symptômes de quelque chose d’autre (un stress excessif et un surmenage qui ont troublé ton alimentation et ton mode d’absorption des minéraux…, un manque de temps pour te préparer des plats complets et riches…) ! N’hésite pas à discuter de tout cela avec ton médecin généraliste qui pourra te diriger vers d’autres spécialistes : un gastro-entérologue ou un hématologue par exemple ! Et dans d’autres cas, corriger légèrement son alimentation et adopter les bons réflexes saura aussi faire la différence ! 

La santé demande parfois une petite discipline, mais le jeu en vaut largement la chandelle ! 😎 



Si tu veux en savoir plus sur l’anémie, ça se passe 👉ici. Tu peux aussi découvrir mon témoignage 👉ici.


N’hésite pas à partager ton expérience et tes infos sur les carences en fer et l’anémie ! Nous serons ravies d’avoir ton avis 😉.

La photo est de Kinga Cichewicz.
Un remerciement tout spécial à
Clara Alary, qui rend mes articles un peu spéciaux. ❤️

Pascaline de FEMPO



Pascaline Défontaines