le-fonctionnement-du-plaisir-sexuel-feminin

Comment fonctionne le plaisir sexuel féminin ?

Qu’est-ce qui influence le désir sexuel chez les femmes ? Comment atteindre l’orgasme ? Le point G existe-t-il vraiment ? On tente de répondre à toutes ces questions dans cet article ! Tu peux aussi écouter l’épisode du podcast FEMPO sur la première fois et le plaisir féminin 😊

D’où vient l’excitation sexuelle ?

L’excitation sexuelle naît dans le cerveau, qui réagit à une stimulation sexuelle en envoyant des signaux au reste du corps, notamment aux organes génitaux. Le rythme cardiaque s’accélère et la pression artérielle augmente, le sang va donc affluer dans différentes zones. Cet afflux sanguin va faire s’allonger le vagin et gonfler ses parois. Le cerveau déclenche aussi la lubrification vaginale, qui va faciliter la pénétration et favoriser la survie des spermatozoïdes (malin !). À travers l’excitation, le cerveau va donc préparer le corps au rapport sexuel, et mener vers le plaisir ✨

Quelles sont les hormones du plaisir ?

Plusieurs hormones créent la sensation de plaisir. Tout d’abord la testostérone, aussi appelée hormone du désir, qui se trouve aussi bien chez l’homme que chez la femme (et oui on en a aussi !). Quand le désir monte, le corps produit de la lulibérine. Cette hormone nous incite à chercher de plus en plus de contact et de caresses 🥰  Quand le plaisir est très intense, les endorphines sont alors libérées en explosion, provoquant un état d’extase ou d’euphorie : c’est l’orgasme 🌋  Et pendant ce temps là, on produit de l’ocytocine, l’hormone de l’attachement !

Qu’est-ce que les zones érogènes ?

Dans le corps il y a plusieurs zones érogènes. Ce sont les zones qui peuvent procurer du plaisir si on les stimule par le toucher. Certaines sont plus sensibles que d’autres et elles peuvent changer d’une personne à l’autre. D’où l’importance de se parler et de se dire ce qui nous fait du bien ! Certaines zones sont communes à une majorité de femmes car elles possèdent plus de terminaisons nerveuses. Par exemple : les organes génitaux, la poitrine, les fesses, la face interne des cuisses, le cou, le lobe des oreilles, ou encore les orteils !

Qu’est-ce que le clitoris ?

Il faut savoir que les femmes ont un petit organe plutôt exceptionnel, c’est le seul organe du corps humain qui est uniquement dédié au plaisir : le clitoris 🔥

Il possède entre 8 000 et 10 000 terminaisons nerveuses, là où le pénis en possède 6 000 en tout et le gland du pénis entre 3 000 et 4 000. Pour avoir une idée, sur la pointe du doigt on a 3 000 terminaisons nerveuses 👌


On peut comparer le clitoris avec le pénis sur certains points. C’est aussi un organe érectile, hyper sensible, qui se gorge de sang et gonfle lors de l’excitation. Le pénis en érection mesure en moyenne entre 13 et 16 cm, tandis que le clitoris mesure entre 11 et 13 cm. Mais visuellement c’est pas tout à fait la même chose ! Parce que le clitoris est situé en majorité à l’intérieur du corps et englobe l’entrée du vagin.

Cette partie interne est composée d’un corps avec 4 branches : les deux piliers et les deux bulbes vestibulaires. En plus de la partie interne il y a la partie externe, visible, avec le gland du clitoris, protégé par son capuchon. C’est le petit bouton qui sort et qu’on peut voir juste au-dessus de la vulve, il mesure entre 0,5 et 1cm.

Image de gauche : Anatomie du clitoris au repos by @gangduclito
Anatomie du clitoris au repos Anatomie du clitoris en érection

Image de droite : Anatomie du clitoris en erection by @gangduclito

Qu’est-ce que le point G ?

On entend souvent parler d’un “point G” mais il s’agit en fait plutôt d’une “zone G”, qui correspond à la base du clitoris et qui touche aussi les tissus nerveux du vagin et de l’urètre. Pour certaines femmes, cette zone peut provoquer du plaisir lorsqu’elle est stimulée ! Mais ce n’est pas le cas pour toutes, on ne ressent pas toutes les choses de la même manière et chacune a ses préférences 😊

La zone G est nommée selon le docteur Gräfenberg, le gynécologue qui a compris son rôle.

Orgasme clitoridien ou vaginal ?

On entend souvent que les femmes sont “soit clitoridiennes soit vaginales” pour leurs orgasmes. C’est un mythe ! On est toutes clitoridiennes, puisque c’est toujours le clitoris qui est stimulé, en l’occurrence les piliers du clitoris ou bulbes vestibulaires pour l’orgasme dit “vaginal”, et le gland pour l’orgasme dit “clitoridien”. On devrait plutôt parler d’orgasme clitoridien par stimulation interne ou orgasme clitoridien par stimulation externe.

D’ailleurs, il paraît que c’est pour cette raison que l’un des meilleurs moyens d’avoir un orgasme c’est de stimuler la partie interne et externe en même temps !

Pour en savoir plus, on te conseille le petit guide de la masturbation féminine, écrit par Julia Pietri de @gangduclito ! Tu peux aussi lire le livre Jouissance club - une cartographie du plaisir par Jüne Pla du compte instagram @jouissance.club. Et @jemenbatsleclito te donne 5 trucs à savoir sur le clitoris avec cette vidéo !

Comment avoir un orgasme ?

Il faut savoir que l’orgasme est à la fois physique et psychique. Physique parce qu’il est dû aux stimulations clitoridiennes et aux contractions involontaires du muscle du périnée, qui augmentent l’excitation. Mais aussi psychique parce que c’est un état de bien-être absolu 🧘‍♀️


Et l’orgasme met parfois du temps à venir, ou ne vient pas à tous les coups ! Quand il ne vient pas, c’est en général une question d’excitation. Il faut se sentir détendue, être bien dans sa tête, dans son corps, et stimuler le clitoris et les zones érogènes, pour parvenir à faire monter l’excitation sexuelle. Et si ça ne monte pas c’est pas grave ! L’orgasme n’est pas le but ultime, l’important c’est de se sentir bien, de passer un bon moment ! Si ça ne vient pas à ce moment là, ça viendra plus tard, ou un autre jour. L’essentiel c’est de s’écouter 🥰

Avoir des orgasmes, ça s’apprend grâce à la masturbation, et au temps. En apprenant à se connaître, on découvre ce qui nous fait du bien. Certaines positions sexuelles peuvent aussi aider. Par exemple, quand les pubis se frottent, on stimule le gland du clitoris !

Qu’est-ce qui influence le désir sexuel des femmes ?

Un tas de paramètres peuvent exciter, ou baisser la libido ! A commencer par l’humeur, la fatigue, le fait d’avoir passé une mauvaise journée…. Alors l’essentiel c’est de prendre son temps, de prêter attention à son partenaire, à ce qu’il ou elle prenne du plaisir. Et surtout, si à un moment on n’a plus envie, on s’arrête ! Le plus important c’est de communiquer et de s’écouter 😊


On espère que cet article t’aura permis de trouver des réponses à tes questions ! Si le thème de la sexualité t’intéresse, tu peux aussi lire notre article “Questions et idées reçues autour de la première fois”.

Et pour en savoir plus sur les culottes menstruelles FEMPO, fais un tour sur notre site : fempo.co 😘

 

Cover photo by @anastasiabeverlyhills