Les règles anniversaires : qu’est-ce que c’est ?

2 min

Les règles anniversaires, (métrorragies de leur vrai nom), sont des petits saignements, souvent bénins, qui sont observés au début d'une grossesse. Généralement, elles ne surviennent qu'une seule fois, à la fin du premier mois de grossesse. Faut-il s’inquiéter de leur apparition ? Comment savoir s’il s’agit vraiment de règles anniversaires ? Pour tout comprendre, voici quelques petites explications !

Les règles anniversaires : qu’est-ce que c’est ?

Il est tout d’abord essentiel de noter que la survenue de règles anniversaires n’entrave en aucun cas le bon déroulement de la grossesse. Lorsqu’une femme est enceinte, son cycle menstruel se stoppe : aucune muqueuse n’a besoin d’être évacuée, c’est la raison pour laquelle les règles s’arrêtent, et qu’aucune perte ne se produit. Contrairement aux menstruations, les règles anniversaires ne sont pas dues à l’écoulement de la couche superficielle de l’utérus : ces saignements peuvent être dus à plusieurs choses.

Il peut tout d’abord s’agir d’un saignement produit à la formation d’un petit hématome, qui se résorbe naturellement. Les saignements peuvent également venir d’une fragilisation du col de l’utérus suite à un toucher vaginal ou un rapport sexuel. Enfin, on note que les règles anniversaires peuvent être liées à la nidation : il s’agit ici du moment où l’œuf fécondé vient se fixer sur la paroi de l’utérus. Cette étape s’accompagne parfois de petits saignements.

Les règles anniversaires portent ce nom, car elles apparaissent au moment où la femme aurait dû avoir ses règles si elle n’était pas enceinte.


De quelles couleurs sont les règles anniversaires ?

Pour savoir s’il s’agit de règles anniversaire, il est tout d’abord possible d’analyser la couleur des pertes : en général, les menstruations ont plutôt une couleur rouge sang, mais les règles anniversaires sont davantage de couleur claire, rosée, ou plus foncée, en tirant sur le marron. 


Quand s’inquiéter ?

Lors de l’apparition de caillots

La consistance et la couleur des pertes sont de bons indicateurs, qui peuvent te permettre de comprendre si oui ou non il s’agit de règles anniversaires. Si les petits saignements sont rouges vifs, et accompagnés de caillots de sang, il peut s’agir d’une fausse couche. 

Lors de l’apparition d’autres symptômes

Les règles anniversaire ne sont pas douloureuses : en ce sens, si les saignements sont accompagnés de douleurs, de fièvres, de maux de ventre importants, il peut s’agir de complications, telles qu’une grossesse extra-utérine ou une fausse couche. 


Lorsqu’elles interviennent après le premier mois de grossesse

Les pertes de sang liées aux règles anniversaires, en plus d’être légères et indolores, n’interviennent généralement qu’en début de grossesse, pendant le 1er trimestre. Ce phénomène est courant, et même si les saignements doivent être surveillés, ils ne sont pas toujours signe d’anomalies importantes. Lorsque les pertes de sang ont lieu au cours du 2ème ou 3ème trimestre, elles doivent être suivi de plus près : elles peuvent en effet être le signe d’un problème plus important, tel qu’un hématome rétro-placentaire, une hémorragie, un placenta prævia (une implantation du placenta vers le bas de l’utérus). Un suivi rigoureux est donc indispensable !

Consulter son médecin quel que soit le saignement

Quel que soit le type de saignements qui survient, quelle que soit son intensité et quelle que soit la couleur des pertes, il est recommandé de consulter votre médecin, votre sage-femme ou votre gynécologue. Cette visite de contrôle permettra d’éloigner tout diagnostic plus grave tel qu’une fausse couche, une infection ou une grossesse extra-utérine.


Règles anniversaires et dénis de grossesse 

Lors d’un déni de grossesse, les règles anniversaires ne surviennent pas uniquement durant le premier mois, mais bien durant toute la grossesse.

Dans ce cas de figure, le psychisme de la femme nie toute grossesse, et le corps gomme alors tous les signes qui s’y rattachent : lors d’un déni de grossesse, la femme enceinte n’a pas de gros ventre, pas de sensations de nausées, et pas d’arrêt des règles !


Quels examens possibles en cas de règles anniversaires ?

Ici, tout dépendra du stade de la grossesse et des symptômes. Plusieurs examens peuvent alors être effectués, afin de vérifier qu’il s’agit bel et bien de règles anniversaires, et non d’une complication de grossesse. Une palpation de l’abdomen peut tout d’abord être réalisée. Le gynécologue pourra ensuite pratiquer un examen du col de l’utérus ainsi qu’une échographie pelvienne. La prise de sang pourra également être faite, afin de mesurer le dosage de l’hormone de grossesse, l’hormone béta-HCG. 

Lorsque les règles d'anniversaire apparaîtront, le port de protèges slip en tissus ou d’une culotte de règles pour petit flux pourra t’aider à rester au sec et à te sentir à l’aise.

Paiement
100 % Sécurisé
Commande expédiée
sous 24/48h
Colis dans ta
boîte aux lettres
200 000 warriors
déjà satisfaites
60 jours pour
un retour ou un échange