Utiliser des médicaments pour soulager les douleurs de règles

2 min

En période de menstruation, de nombreuses femmes connaissent tout un tas de désagréments. Certains sont simplement gênants, alors que d’autres se révèlent carrément douloureux. Dans ce cas, la prise de médicaments pour les douleurs de règles semble la seule solution. Mais quel médicament prendre ? Quand consulter le médecin ? Existe-t-il d’autres remèdes naturels ? On te dit tout.  

Consulter son médecin traitant en cas de règles douloureuses 

Ballonnements, crampes menstruelles, maux de tête, nausées, troubles digestifs, … sont autant de symptômes évocateurs des douleurs liées aux règles.  

S’il est normal de ressentir physiquement l’apparition des menstruations et les changements hormonaux, cela ne doit pas te clouer au lit.  

Si c’est le cas, on te conseille de consulter rapidement un médecin ou un gynécologue. Celui-ci pourra alors prescrire des médicaments pour douleur de règles.  

En fonction de l’intensité des douleurs, ton médecin établira un diagnostic. Si tu souffres trop, il réalisera une échographie abdominopelvienne ou une IRM pour comprendre l’origine de tes maux.  

Et oui, des règles douloureuses peuvent cacher d’autres pathologies comme l’endométriose, le syndrome des ovaires polykystiques, les malformations utérovaginales, ou encore les fibromes utérins.  

En attendant le diagnostic, on t’aide aussi à mieux vivre tes menstruations grâce à nos culottes périodiques. Grâce à elles, tu oublieras la galère des protections hygiéniques traditionnelles.  

Quels sont les médicaments habituellement prescrits ? 

En cas de dysménorrhée, ton médecin te prescrira un traitement pour soulager les douleurs de tes règles.  

La plupart du temps, il s’agit de médicaments contenant des anti-inflammatoires ou encore des antispasmodiques.  

Généralement, le médecin te conseillera de prendre ces traitements en début de période de menstruation pour une efficacité optimale. Le plus tôt est souvent le mieux. Si tu attends trop longtemps, ces médicaments pour soulager les douleurs de règles risquent d’être moins efficaces.  

En plus de ces prescriptions, voici quelques conseils à respecter :  

  • ne pas prendre plus de deux comprimés en même temps ;  

  • prendre le traitement sur une durée brève (deux ou trois jours maximum) ;  

  • ne pas dépasser la dose maximale prescrite par le médecin ou pharmacien.  

Que sont les anti-inflammatoires non stéroïdiens ? 

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) freinent la fabrication de prostaglandines (une substance responsable des inflammations). Ce faisant, ils réduisent les contractions utérines qui causent les fameuses douleurs menstruelles.  

Les plus connus sont l’ibuprofène et le flurbiprofène. Ces médicaments sont prescrits pour les menstruations douloureuses, mais également d’autres types de maux, comme la fièvre, les migraines, les traumatismes, etc.  

Bon à savoir : l’anti-inflammatoire fluidifie le sang. À ce titre, il est déconseillé pour les femmes souffrant d’asthme ou ayant des antécédents hémorragiques.  

Que sont les antispasmodiques ? 

Les antispasmodiques ont pour objectifs de limiter les spasmes musculaires (digestifs ou génito-urinaire). En période de règles, ce sont toutes les contractions de l’utérus.  

Parmi les antispasmodiques, on retrouve le Spasfon, le Trimebutine, le Mebeverine, le Dicetel ou le DoloSpasmyl. 

Ces différents traitements se classent en deux catégories :  

  • antispasmodiques anticholinergiques : ils bloquent les récepteurs de l'acétylcholine.  

  • antispasmodiques musculotropes : ils agissent directement sur les muscles.  

Quelles sont les autres solutions pour soulager les douleurs de règles ? 

Si tu n’as pas envie de prendre des médicaments pour soulager les règles douloureuses, sache qu’il existe aussi des remèdes naturels. On t’a justement concocté une petite liste d’astuces qui pourra t’aider à mieux vivre tes menstruations :  

  • Une bouillotte chaude : il te suffit de la placer sur le bas ventre pour que la chaleur diffusée décontracte les muscles. Si tu n’as pas de bouillotte, le bain chaud est également bénéfique pour apaiser tes maux.  

  • Les tisanes : la phytothérapie utilise le pouvoir des plantes pour soigner de nombreux maux. Et tous les désagréments liés aux règles en font aussi partie. Tu peux par exemple faire des tisanes à base d’achillée millefeuille, de mélisse, de sauge officinale pour apaiser les crampes abdominales et te relaxer.  

  • Les massages : seule ou accompagnée, tu peux masser les zones douloureuses pour te relaxer et détendre les muscles. Et si tu es adepte de la réflexologie, masser la zone plantaire peut aussi t’aider à calmer les douleurs de règles.  

Et si tu veux d’autres astuces, on t’en dit plus dans cet article.  

 

Paiement
100 % Sécurisé
FREE SHIPPING
à partir de 69 €
Colis dans ta
boîte aux lettres
200 000 warriors
déjà satisfaites