Ovaires : quelle fonction et quelle maladie peuvent les toucher ?

2 min

Les ovaires, ce sont les gonades, les organes reproducteurs chez la femme. Souvent, on peut confondre leur rôle avec celui des ovules ou des ovocytes : le moins que l’on puisse dire, c’est que l’appareil reproducteur féminin possède encore quelques mystères pour de nombreuses personnes. Alors, quelle est la fonction exacte des ovaires ? Et quelles pathologies peuvent les toucher ? On vous en dit plus dans ce guide dédié !

Quelle est la fonction des ovaires ?

La fonction reproductrice des ovaires

Au même titre que les testicules chez l’homme, les ovaires sont les deux organes de reproduction chez la femme. Ils sont en forme de grosses amandes, et mesurent environ 2.5 cm de large et 3.8 cm de long. On les retrouve de part et d’autre de l’utérus, auquel ils sont reliés  par les trompes de Fallope.

Les ovaires sont les organes lobulaires responsables de la maturation et de la production des ovules. Dès la puberté, durant chaque cycle menstruel, un ovaire amène un follicule à maturité et libère un ovule. L’ovule est ensuite expulsé vers la trompe de Fallope : c’est ici que ce gamète femelle pourra être fécondé par un spermatozoïde. Ensuite, les trompes de Fallope conduisent l’œuf fécondé de l’ovaire vers l’utérus : l’œuf pourra ensuite nidifier, afin qu’une grossesse puisse commencer. Lorsque l’ovule n’est pas fécondé, le follicule se dégénère pour former une petite cicatrice, appelée corps albicans.

Les ovaires, responsables de la production des hormones

Au-delà de la maturation des ovules, les ovaires sont également responsables de la production d’hormones durant tout le cycle menstruel. Ces hormones sexuelles féminines sont de deux types :

  • Les estrogènes (estradiol, estrone et estriol), qui sont responsables du développement des organes féminins au moment de la puberté (utérus, seins et épaississement de la paroi du vagin), mais également de la féminisation de la voix, de la qualité des cheveux et de la peau…
  • La progestérone, qui est produite par les ovaires après l'ovulation (le moment où l'ovule est libéré par l'ovaire). Elle permet à l'œuf de s’implanter dans l'utérus et participe au bon déroulement de la grossesse.

Quelles maladies peuvent toucher les ovaires ?

Les kystes des ovaires

Il s’agit ici des maladies des ovaires les plus fréquentes chez la femme. Un kyste est une tumeur, en général bénigne. Au cours de sa vie, une femme peut voir se développer un ou plusieurs kystes sur ses ovaires, sans pour autant avoir de symptôme. Pour certaines femmes, une sensation de pesanteur ou des douleurs au niveau pelvien, des tiraillements dans le petit bassin, des troubles de la fertilité, ou du cycle menstruel peuvent amener à consulter et entraîner la détection de ces kystes.

La dystrophie ovarienne polykystique

La dystrophie ovarienne est également connue sous le nom de syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ou syndrome de Stein-Leventhal. Cette maladie est caractérisée par un excès d’hormones mâles, notamment de testostérone.

Les symptômes provoqués peuvent être nombreux : certaines femmes ont une absence d’ovulation, des règles irrégulières, très abondantes, peu fréquentes ou parfois même totalement absentes. Une infertilité ainsi que des douleurs pelviennes avant, pendant ou après les règles peuvent également être provoqués par le SOPK.

Le traitement de cette maladie est symptomatique : la femme devra adopter de nouvelles mesures hygiéno-diététiques etinhiber l’ovulation grâce à des œstroprogestatifs.

Le cancer de l’ovaire

Le cancer de l’ovaire est parfois difficile à diagnostiquer, car les symptômes surviennent tardivement. Lors de l’apparition de certains signes, tu peux toutefois consulter un médecin afin d’y voir plus clair sur tes maux :

- Des troubles digestifs inhabituels : des douleurs sont souvent ressenties au niveau de l’estomac. Des ballonnements, des nausées, des troubles du transit, une perte d’appétit sont fréquents ;

- Des troubles gynécologiques : des tensions sont ressenties dans les seins, les règles sont perturbées, entraînant des cycles parfois plus longs, plus douloureux. Des saignements vaginaux inexpliqués apparaissent en dehors de règles, et des pertes vaginales anormales surviennent fréquemment ;

- Des problèmes urinaires peuvent être entraînés par la présence d’une masse. Des douleurs pelviennes, une sensation de pesanteur au niveau abdominal et une augmentation du volume abdominal sont également présentes.

Attention toutefois : tous ces symptômes peuvent être provoqués par une autre maladie des ovaires, et ne sont pas nécessairement le signe d’un cancer. Lorsque tu observes des variations de tes cycles, des douleurs inhabituelles, n’hésite pas à consulter ton gynécologue ou ton médecin afin qu’il puisse poser un diagnostic clair en réalisant les examens des ovaires qui sont nécessaires : examen clinique, biologique, imagerie, échographie…

Paiement
100 % Sécurisé
Commande expédiée
sous 24/48h
Colis dans ta
boîte aux lettres
200 000 warriors
déjà satisfaites
60 jours pour
un retour ou un échange