Les pertes blanches sont elles un signe de grossesse ?

2 min

Comme toutes les femmes, tu as sûrement déjà vu des écoulements visqueux dans ta culotte ; ce sont les fameuses sécrétions. Parfaitement naturelles, ces pertes vaginales apparaissent à différentes phases de ton cycle menstruel. Mais les pertes blanches peuvent aussi être un signe de grossesse. Décryptage.

Quelles sont les causes des pertes blanches ?

Les pertes blanches s'expliquent d’abord par le renouvellement des cellules à l’intérieur de la paroi vaginale. Les plus anciennes sont éliminées au profit des plus récentes et se retrouvent dans ta culotte.

Outre ce phénomène, les bouleversements hormonaux expliquent également l’apparition de ces sécrétions vaginales. Et cela concerne aussi bien l’augmentation du taux d’oestrogènes que du taux de progestérone. La variation de ces hormones provoque alors la sécrétion de la glaire cervicale qui vient s’écouler dans tes sous-vêtements.

Généralement, c’est un bon signe de fertilité.

D’ailleurs, il n’est pas rare de constater une hausse des pertes blanches à l’approche de tes menstruations. Mais ce n’est pas la seule occasion. Et pour cause, ces sécrétions vaginales peuvent aussi être l’un des symptômes de grossesse.

Est-ce un problème si les pertes blanches surviennent pendant la grossesse?

 

Si tu es enceinte, tu constateras tout un tas de changements corporels et hormonaux. Parmi lesquelles, les sécrétions vaginales.

Mais attention, les pertes blanches ne sont pas le seul signe de grossesse. Si tu attends effectivement un enfant, tu auras d’autres symptômes, comme un retard de règles (le plus important), des nausées, de la fatigue, une sensibilité dans la poitrine, etc. Alors si tu présentes tous ces signes et que tu as envie de tomber enceinte, on te conseille de faire un test de grossesse rapidement.

Ceci étant dit, tu devras également porter une attention particulière à l’aspect de tes pertes vaginales. Par principe, les leucorrhées sont laiteuses, transparentes, blanches ou jaune clair. Et surtout sans odeur.

Si tu es enceinte, il se peut aussi qu’elles soient plus abondantes.

Que faire en cas de pertes abondantes ?

En plus d’avoir des pertes blanches pendant la grossesse, de nombreuses femmes enceintes constatent une surabondance de leurs sécrétions vaginales.

Il existe plusieurs raisons à l’apparition des pertes blanches abondantes pendant la grossesse :

-       L’augmentation du taux d’oestrogènes : du fait des hormones de grossesse, les cellules de la paroi utérine se renouvellent beaucoup plus rapidement. Les résidus de ton vagin sont ainsi davantage éliminés. 

-       Le développement du placenta et du fœtus : pour qu’ils se développent, la circulation sanguine est plus intense au niveau du col de l’utérus. Ce qui congestionne la paroi vaginale et facilite l’élimination des cellules.

-       La hausse du taux de progestérones : cela favorise la production de mucus dans l’utérus, qui doit ensuite être évacué par les leucorrhées.

Si tu as des pertes blanches plus abondantes qu’à leur habitude, tu auras sans doute la sensation désagréable d’être mouillée à l’intérieur de tes sous-vêtements. Pas très cool comme signe de grossesse. Mais rassure-toi, voici quelques conseils pour mieux vivre cette surabondance :

-       privilégie la lessive hypoallergénique ;

-       oublie les protège-slips ou serviettes hygiéniques (surtout si elles sont parfumées) ;

-       choisis un savon doux (avec PH neutre) ;

-       ne prends plus de douches vaginales, car elles risquent de causer un déséquilibre de la flore intime ;

-       Opte pour les sous-vêtements en coton.

Et si tes pertes blanches te gênent, tu peux toujours porter ta culotte menstruelle FEMPO. Cela t’évitera de tacher tes beaux vêtements.

Bon à savoir : outre l’abondance, il est possible que les sécrétions vaginales soient aussi plus épaisses. C’est le bouchon muqueux. Constitué de mucus, il protège ton bébé des éventuelles infections. 

Est-ce nécessaire de consulter ?

Tu l’auras compris, les pertes blanches sont parfaitement naturelles. Et ce, que ce soit pendant la grossesse ou non.

Cela dit, si les pertes s’accompagnent d’autres symptômes, comme de la fièvre, des brûlures, des mauvaises odeurs, une apparence de lait caillé ou des démangeaisons, tu devrais consulter un médecin ou un gynécologue.

Et pour cause, tous ces symptômes peuvent aussi être le signe d’infection (mycoses vaginales, champignons, le parasite trichomonas, etc.). Mais pour les diagnostiquer, ton médecin devra procéder à un examen. Plus précisément, il fera une bactériologie vaginale ou un frottis.

Ensuite, il te prescrira un traitement adapté à l’infection qui te touche.

Dans tous les cas, il est primordial de bien te soigner et de suivre les indications de ton médecin. En particulier si tu es enceinte. Et pour cause, toutes ces infections bénignes peuvent causer des complications lors de la grossesse (accouchement prématuré ou infection néonatale) si elles ne sont pas prises en charge suffisamment tôt.

Attention, s’il est avéré que tu as une infection vaginale et que tu as des rapports sexuels réguliers, ton partenaire doit également se faire soigné. Cela évitera que vous ne vous repassiez les germes par la suite.

Pour en savoir plus sur les différentes pertes et leurs significations, on te recommande cet article.

Paiement
100 % Sécurisé
FREE SHIPPING
à partir de 69 €
Colis dans ta
boîte aux lettres
200 000 warriors
déjà satisfaites