explications-sur-le-cycle-menstruel-et-son-calcul

QU'EST-CE QUE LE CYCLE MENSTRUEL ET COMMENT LE CALCULER ?

Si tu n’as pas le temps de lire cet article : on t’explique en détail comment fonctionne le cycle menstruel et ses différentes phases. Et on te donne quelques indications sur comment calculer ton cycle afin de mieux le connaître !

Écoute l’épisode spécial cycle menstruel du podcast FEMPO sur Youtube !

 

QU’EST-CE QUE LE CYCLE MENSTRUEL ET LES RÈGLES ?

Les règles ! Vaste sujet sur lequel on croit tout connaître et tout savoir. Mon cycle est-il court, long, normal ? Pourquoi j’ai des pertes blanches ? Quand arrive l’ovulation ? Un petit rappel ne peut pas faire de mal. Petit avertissement : toutes les données chiffrées sont indicatives : il n’y a pas de cycles ou de volumes de pertes standard ! Chaque femme est unique, son cycle aussi ! 

 

DURÉE DU CYCLE MENSTRUEL

Les règles durent en moyenne 5 jours et le cycle menstruel 28 jours. Cela correspond donc à environ 4 semaines mais les cycles peuvent être plus courts ou plus longs de 4 ou 5 jours selon les personnes. 

 

DÉFINITION DU CYCLE MENSTRUEL

Le cycle menstruel a pour but d’assurer les meilleures conditions possibles de fécondation d’un ovule et de l’implantation de l’embryon dans la paroi utérine ! En d’autres mots : tomber enceinte. 

Un cycle menstruel est constitué de plusieurs phases qui commencent par les règles.

 

LES PHASES DU CYCLE MENSTRUEL

Le cycle menstruel se découpe en deux phases consécutives, la phase folliculaire et la phase lutéale. Ces phases vont avoir des conséquences directes sur la production de deux hormones, la progestérone et les oestrogènes, mais aussi sur la muqueuse vaginale et les différentes sécrétions vaginales.

 

Phase folliculaire 

C’est la première partie du cycle menstruel d’une femme, qui commence généralement avec les règles et qui se termine au moment de l’ovulation, au 14ème jour du cycle. On l’appelle phase folliculaire parce que c’est durant cette période que les follicules contenus dans les ovaires se développent. Trois parties de l’appareil génital féminin se modifient durant cette phase : les ovaires, l’utérus et le col de l’utérus. 

Des jours 1 à 5 du cycle menstruel, on a ce qu’on appelle généralement  les « règles » 

Du premier jour de saignements au dernier, le corps expulse la muqueuse utérine qui n’a pas été utilisée (si aucun ovule n’a été fécondé). L’utérus se contracte et expulse cette muqueuse à travers le vagin sous forme de saignements. C’est cette contraction qui provoque notamment nombre des douleurs liées aux règles ! Les hormones sont à leur point le plus faible et le corps perd en moyenne 50mL de sang au total. En parallèle, les ovaires se préparent déjà pour la prochaine ovulation. Pour être au top du confort pendant tes règles, on te conseille notre modèle shorty, taille haute, ou notre modèle POWER++, en fonction de ton flux !

Ensuite, des jours 6 à 14, on a la période qui précède l’ovulation

La paroi utérine (ou endomètre) va de nouveau s’épaissir pour accueillir un potentiel ovule fécondé. Le volume de la glaire cervicale augmente à ce moment-là et elle est également moins épaisse, transparente et peut s’écouler par le vagin. C’est ce qu’on appelle couramment les pertes blanches !

La glaire cervicale, c’est une sécrétion située au niveau du col de l’utérus. Elle peut servir à faciliter le passage des spermatozoïdes ou alors au contraire à le ralentir. Elle protège également l’utérus en formant une sorte de barrière contre certains germes. Lors des 11 premiers jours du cycle, la glaire cervicale forme une paroi resserrée qui laisse peu de chances aux spermatozoïdes de passer, même s’il n’est pas impossible que certains y arrivent. Du 12ème au 16ème jour environ, à la fin de la phase folliculaire et au début de la phase lutéale, ce maillage se relâche afin de permettre l’entrée de spermatozoïdes : c’est le moment où la fécondation est la plus favorable.

Fin de la phase folliculaire

La phase folliculaire se termine au 14ème jour du cycle, lorsqu’un ovule, arrivé à maturation, est relâché dans les trompes : c’est l’ovulation !

L’ovule provient des follicules qui sont dans les ovaires. Pendant les 14 premiers jours du cycle un des follicules grossit, à l’intérieur duquel se développe un ovocyte. Au 14eme jour cet ovocyte devient un ovule et est libéré dans la trompe.

 

Phase lutéale 

Des jours 15 à 28 du cycle menstruel on a la phase lutéale : de l’ovulation aux prochaines règles

Après l’ovulation, la durée de vie de l’ovule est d’environ 24h. Si aucune fécondation n’a lieu, le corps commence à se préparer aux prochaines règles, la muqueuse utérine commence un peu à se détacher. C’est la période du cycle menstruel rêvée pour les personnes qui cherchent à avoir un enfant.

Ensuite la glaire cervicale devient plus épaisse, et des pertes peuvent survenir, épaisses et troubles. L’épaississement de la glaire cervicale rend le passage des spermatozoïdes plus difficile mais pas impossible donc si tu n’as pas de désir d’enfant, utilise un contraceptif. Au premier jour des saignements, la phase lutéale est terminée et le cycle recommence.

Voilà pour les explications sur le cycle menstruel ! C’est toujours utile de savoir comment notre corps fonctionne et être à l’écoute de son cycle 😊

 

COMMENT CALCULER SON CYCLE MENSTRUEL ?

Parfois on se dit, “si seulement je pouvais savoir précisément quel jour mes règles vont tomber…” et bien c’est possible avec le calcul du cycle menstruel ! Et on va vous expliquer cette technique bien pratique. 

 

POURQUOI EST-CE UTILE DE CALCULER SON CYCLE MENSTRUEL ?

Pour deux grandes raisons : surveiller ses règles en apprenant à s’écouter, et être à l'affût d’une éventuelle grossesse.

 

Pourquoi surveiller ses règles ?

Pour savoir précisément quand elles arrivent et donc éviter qu’elles nous prennent au dépourvu. Apprendre à s’écouter, à comprendre nos éventuelles variations d’humeurs liées aux hormones, c’est utile pour comprendre son corps. Si tu sais quand tes règles vont arriver, tu peux dater d’éventuelles douleurs et donc comprendre si tu souffres d’un syndrome prémenstruel, ou bien de dysménorrhée (règles douloureuses).

 

En quoi c’est utile pour les grossesses ?

La deuxième raison pour laquelle il est intéressant de mesurer son cycle menstruel est que cela nous permet de connaître les risques ou opportunités de grossesse. En effet, le calcul du cycle menstruel permet de connaître plus ou moins exactement le jour d’ovulation, jour sur lequel se basent souvent les jeunes parents désireux d’avoir un enfant. 

 

EN PRATIQUE, COMMENT CALCULER SON CYCLE ?

Tout d’abord il faut comprendre qu’il existe autant de cycles que de personnes menstruées. On peut avoir un cycle régulier, toujours la même durée de cycle et on peut avoir un cycle irrégulier où le nombre de jour dans un cycle varie d’un mois sur l’autre. Le cycle peut aussi être régulier pendant une période et devenir irrégulier pour plein de raisons différentes, allant de la prise d’une pilule contraceptive à un choc psychologique. 

Pour calculer son cycle lorsque l’on a un cycle régulier, on commence par fixer le premier jour des règles qui correspond au premier saignement rouge et abondant. Ensuite on peut fixer le jour de l’ovulation qui a lieu à peu près 14 jours avant le premier jour des règles. 

Pour un cycle irrégulier, on peut utiliser la symptothermie, basée sur l’observation de la température, de la glaire cervicale (les « pertes blanches ») et qui peut être complétée par l’observation du col de l’utérus. Le jour où la courbe de température oscille est la période d'ovulation.

 

Différents outils pour calculer son cycle menstruel

Nina de la team FEMPO utilise son agenda ! Elle y note les jours de règles, les petites observations (douleurs, apparition de boutons, troubles du sommeil…). D’un mois sur l’autre ça lui permet de voir si certains symptômes reviennent de façon régulière et de mieux se connaître. Pour mettre en place cette méthode, elle s’est inspirée du blog Kiffe ton cycle.

Il existe aussi des applications qui peuvent t'aider à calculer ton cycle menstruel et qui regroupent énormément de fonctionnalités. 

On a par exemple l'application Suivi des règles et ovulation : Calendrier des règles.

Cette appli compte plus de 5 millions de téléchargements sur le Playstore et a une note de 4,9/5 sur l’AppStore. C’est de loin la plus connue ! 

On a aussi Clue, c’est l'app la plus moderne et la plus complète, elle te soumet à une batterie de questions à l’inscription.

On peut aussi te recommander le site web de calcul d’ovulation. Il est bien pratique pour les femmes ne souhaitant pas télécharger d’applications. Il est disponible en ligne et permet d’estimer sa période d’ovulation en fonction du dernier jour de règles.

 

Si toi aussi tu as des méthodes et que tu veux les partager avec nous n’hésite pas à nous écrire ou à laisser des commentaires !