Des règles sans douleurs, c'est possible ?

2 min

 

Quelques jours avant les règles, les premiers désagréments commencent à apparaître. Mais pour certaines femmes, la période des règles peut être sans douleur. Alors pourquoi ces différences ? Est-il normal de souffrir pendant les menstruations ? Quelles sont les solutions pour apaiser les douleurs de règles ? On t’aide à répondre à ces questions et à te débarrasser des idées reçues.  

Pourquoi certaines femmes ont des douleurs pendant leurs règles et d'autres non ? 

Les règles douloureuses sont liées à deux hormones : l’oestrogène et la progestérone qui grimpent en flèche à l’approche des menstruations.  

Mais là, chaque femme a un taux d’hormones différent : certaines ont plus d’oestrogènes, d’autres plus de progestérones. Les symptômes du syndrome prémenstruel seront alors bien présents, mais différents.  

  

Et pour celles qui ont ces deux niveaux d’hormones équilibrés, les désagréments des menstruations ne se feront pas sentir. Hormis les pertes de sang qui sont toujours bel et bien là (avec là encore une abondance différente entre chacun d’entre nous), ces femmes ont des règles sans douleur.   

Pour limiter les fuites, il y a la culotte FEMPO. Elle t’accompagne partout pendant des règles pour que tu les oublies.  

Qu'est-ce que l'endométriose ? 

Il s’agit d’une maladie gynécologique qui touche près d’une femme sur dix. Ici, la muqueuse utérine (ou endomètre) se développe en dehors de l’utérus. L’endométriose va alors provoquer des lésions aux différents organes voisins.  

Et les conséquences de cette pathologie sont nombreuses pour les femmes qui en souffrent : des douleurs pelviennes intenses, un risque d’infertilité, des douleurs lors des rapports sexuels ou des mictions, etc.  

Si les règles ne sont pas forcément sans douleur, elles ne doivent pas non plus te clouer au lit. Alors si tu ne peux plus bouger de chez toi en période de menstruation, on te conseille de consulter un gynécologue. Il pourra t’apporter un diagnostic et te fournir un traitement adapté.  

Chaque cas est différent selon les femmes 

Il se peut que pendant les règles, tu aies des crampes dans le bas du ventre alors que tes amies ou collègues ressentent tout au plus, une légère gêne, voire des règles sans douleur. Sauf pathologie comme l'endométriose ou syndrome des ovaires polykystiques, les deux cas sont parfaitement normaux.  

Et oui, nous sommes toutes différentes ; que ce soit au niveau de syndrome prémenstruel ou des flux (plus ou moins abondants). Ce n’est donc pas parce que l’intensité de tes crampes est différente de celle de tes amies qu’il faut nécessairement te préoccuper. En revanche, si tu ne peux pas te déplacer, ce n’est pas normal. Et c’est là qu’il faut consulter un médecin.  

En plus de certaines différences d’une femme à l’autre, il est aussi possible de ressentir ses menstruations de manière différente au cours de sa vie. Notamment pendant l’adolescence ou après une grossesse.  

Les troubles menstruels 

Les symptômes des troubles menstruels sont multiples et variés :  

  • Les troubles digestifs : dans ce cas, les femmes ont des envies fréquentes d’aller à la selle ou encore peuvent avoir des nausées.  

  • La rétention d’eau : plusieurs femmes peuvent avoir la sensation de gonfler (notamment au niveau de la poitrine). Ici, ce sont les oestrogènes qui vont causer des oedèmes et la rétention d’eau. Les seins vont aussi avoir tendance à être plus sensibles.  

  • Les variations de libido : c’est l’action des hormones qui peut créer de grandes variations de libido au cours du cycle menstruel.  

  • Les fringales : il est courant d’avoir un appétit plus développé en période de règles ou au moment du syndrome prémenstruel.  

  • Les maux de tête : ce sont les fameuses migraines cataméniales.  

  • L’émotivité accrue : certaines se sentent beaucoup plus irritables ou vont avoir tendance à pleurer plus facilement. Là encore, c’est le taux d’oestrogène qui va causer tous ces troubles de l’humeur que l’on a souvent du mal à contrôler.  

  • Les crampes dans les lombaires : ici, les douleurs abdominales sont causées par les contractions de l’utérus.  

Certaines cumulent plusieurs de ces symptômes avec plus ou moins d’intensité, alors que d’autres ont des règles sans douleur. Si tu fais partie de la première catégorie, voici quelques astuces pour t’aider à mieux vivre tes menstruations.  

Quelles solutions existent ? 

Comme il existe différents types de douleurs, il y a également plusieurs remèdes pour les soulager.  

On t’en donne quelques-uns :  

  • Les tisanes : certaines plantes ont des bienfaits sur les douleurs menstruelles. C’est particulièrement le cas de l'achillée millefeuille, de la sauge officinale ou encore de la mélisse.  

  • Les massages : tu peux te faire des massages sur le bas du ventre pour limiter les douleurs abdominales. Et pour multiplier les bienfaits, utilise les huiles essentielles.  

  • La bouillotte : l’émanation de la chaleur va permettre de décontracter les muscles pour t’aider à te sentir mieux en période de règles. 

  • L’alimentation : on te conseille de manger équilibré avec des fruits et des légumes à chaque repas. Tu peux aussi privilégier certains aliments, comme les noix, l’avoine, le poisson ou encore les lentilles.  

En appliquant ces différents remèdes naturels, tu pourras enfin connaître des règles sans douleur.  

Paiement
100 % Sécurisé
FREE SHIPPING
à partir de 69 €
Colis dans ta
boîte aux lettres
200 000 warriors
déjà satisfaites