Utilisation des culottes menstruelles FEMPO en post-partum

3 min

Doriane et Mélanie ont testé la culotte menstruelle FEMPO en post-partum et retour de couches ! Ces deux amies de longue date ont vécu leur grossesse en même temps, elles nous racontent tout sur leur expérience FEMPO ✌️

cover by @lorylyn79

Pourriez-vous nous parler un peu de vous ?

Doriane : Alors on est toutes les deux très actives, je travaille dans un cabinet de recrutement avec une dizaine de personnes.

Mélanie : et moi je suis responsable de projets en organisation dans le groupe carrefour ! On aime le vin, découvrir de nouveaux restos, danser, la littérature et les voyages !

Doriane : On se connaît depuis 6 ans et on a eu l’immense chance de tomber enceintes en même temps ! Nos filles, Annie et Julia, sont nées à 10 jours d’écart (futures meilleures amies 👯‍♀️). Elles ont maintenant 3 mois ! Elles jouent ensemble et se tiennent la main quand elles dorment, c’est adorable. Elles sont toutes les deux nos premiers bébés, premiers accouchements. On a pu partager tout ce qui nous arrivait pendant la grossesse et après, et ça c’était vraiment formidable 🥰

Qu’est-ce qui vous a amenées à tester les culottes FEMPO en post-partum ?

Mélanie : On connaissait toutes les deux la cup depuis plusieurs années mais cette solution ne nous convenait pas trop. Personnellement, je n’ai pas envie de m’insérer une protection dans le vagin !

On a découvert les culottes menstruelles grâce à notre ami Adrien, qui a travaillé chez FEMPO. C’est l’aspect écologique des culottes qui nous a plu : le fait de ne plus devoir jeter tous les mois des protections hygiéniques à la poubelle !

Doriane : Et le confort surtout ! Mettre sa culotte le matin et ne plus penser à ses règles, être 100% protégée. J’avais un flux très abondant avant de tomber enceinte, j’avais des fuites régulièrement donc j’ai eu un peu peur avant de tester la culotte de règles. Et j’ai été bluffée ! Aucune fuite, je me sentais enfin sereine et ça fait un bien fou ☀️

Comment FEMPO vous a aidées en post-partum ?

Mélanie : Mes saignements juste après l’accouchement ont duré 3 semaines. Les 3-4 premiers jours étaient très abondants, j’ai commencé à utiliser mon shorty Power ++ juste après ça. J’alternais entre les couches jetables de la maternité et mon shorty, c’était vraiment le jour et la nuit ! Le shorty est beaucoup plus confortable et plus agréable à porter que la couche. J’ai accouché par voie basse et j’ai eu beaucoup de points de suture. L’intérieur en coton du shorty était donc vraiment tout doux contre ma peau, contrairement aux couches qui peuvent irriter.

En plus, je me suis sentie soutenue et en confiance avec mon shorty, car je n’ai eu aucune fuite. Et surtout il n’y avait aucune odeur et ça c’était tellement agréable !

Doriane : Oui, l’absence d’odeur avec les culottes menstruelles c’est top, j’étais habituée aux serviettes hygiéniques jetables alors ça change tout !

J’ai aussi accouché par voie basse avec un point de suture donc le shorty était vraiment doux et agréable à porter. Et en plus du confort, j’ai été marquée par l’absorption du shorty Power ++. Mes saignements en suite de couches ont duré une semaine et demie et je n’avais pas mon shorty Power ++ à ce moment-là mais j’ai pu l’utiliser en retour de couches.

Et comment le shorty Power ++ vous a aidées en retour de couches ?

Doriane : Le retour de couches, ce sont les premières règles qui arrivent après l’accouchement. Pour moi, c’est arrivé au bout d’un mois et demi, et les saignements ont duré 7 jours. Je n’ai pas osé utiliser mon shorty dès les premiers jours de saignements mais je l’ai utilisé sur les derniers jours et c’était parfait ! J’ai trouvé le shorty très pratique pour la nuit car il ne bougeait pas du tout, contrairement aux serviettes jetables. Il était vraiment adapté à moi et à ma morphologie, c’était super confortable !

Mélanie : De mon côté, le retour de couches est arrivé au bout de 9 semaines et a duré 7 jours. Les saignements étaient deux fois plus long et plus abondants que mes règles avant la grossesse. Je les ai aussi trouvés plus liquides, et le shorty restait super efficace ! Je le changeais toutes les 3-4h, pour être sûre qu’il ne soit pas trop rempli. L’entretien de la culotte était tout simple, ce qui est un gros plus avec le bébé à la maison 😉

Quelle protection utilisez-vous au quotidien ?

Mélanie : Avant ma grossesse, j’avais un flux très léger donc j’utilisais surtout des protège-slips. J’arrivais parfois aussi à pratiquer le flux instinctif libre ! Je libérais mon flux aux toilettes 😉  Je ne voulais pas utiliser de protections internes comme les tampons ou la cup. Donc les culottes menstruelles sont une belle découverte pour moi !

Doriane : Moi, avant la grossesse, j’utilisais des serviettes hygiéniques classiques pour flux très abondant, ou des tampons, que j’étais obligée de changer toutes les deux heures. J’avais toujours des fuites, surtout la nuit. Du coup, pour moi, la culotte menstruelle est révolutionnaire ! Sa partie absorbante remonte bien haut devant et derrière : fini les fuites 👌

Avez-vous un dernier petit conseil pour les femmes qui vont accoucher ?

Doriane : J’aurais adoré savoir plus tôt qu’il y a des culottes en alternative aux énormes couches de post-partum qu’on nous propose à la maternité !  Et si vous utilisez des culottes menstruelles, on vous conseille d’en avoir au moins 4 pour tourner plus facilement.

Mélanie : Oui la culotte est une très belle alternative parce qu’après l’accouchement le corps est transformé, on n’est pas au top de sa féminité et de sa confiance en soi. Alors porter de la lingerie et pas des couches, ça aide ! Et surtout, mon plus grand conseil serait de rester patiente 😊  Accrochez-vous, le post-partum ne dure qu’un mois en moyenne ! La douleur disparaît, les hormones se stabilisent, et on reprend confiance en soi et en son corps ❤️

Merci infiniment à Doriane et Mélanie pour leur témoignage, et l’échange passionnant qu’on a pu avoir avec elles 🥰

Si vous aussi êtes en post-partum, on vous conseille notre nouvelle culotte taille haute Power ++ pour les premiers jours. Pour les jours suivants, la culotte taille haute flux moyen sera idéale. La forme taille haute est super agréable pour maintenir le ventre qui s’est relâché après la grossesse. On la conseille aussi aux femmes qui ont une cicatrice de césarienne. L’élastique de la culotte taille haute viendra se poser juste au-dessus de la cicatrice, sans appuyer dessus, ce qui permettra d’éviter l’inconfort des culottes taille basse ! Et le tissu de la culotte protègera la cicatrice des frottements avec le pantalon.

Pour être 100% protégées, on vous conseille d'emporter avec vous plusieurs FEMPO pour la journée, dans la pochette 😘

Pour info, les culottes menstruelles FEMPO sont disponibles des plus petites aux plus grandes tailles, du 34 au 52 !

Pour en savoir plus sur le post-partum, la grossesse et le cycle menstruel, écoutez notre épisode du podcast FEMPO avec Camille Tallet, sage-femme 😊

Si vous avez des questions sur l’utilisation des culottes menstruelles en post-partum et retour de couches, n’hésitez pas à nous contacter via info@fempo.co

Paiement
100 % Sécurisé
Commande expédiée
sous 48h
Colis dans ta
boîte aux lettres
200 000 warriors
déjà satisfaites
60 jours satisfait
ou remboursé