La mauvaise odeur intime : origine et traitements

2 min

Des mauvaises odeurs dans la culotte, c’est jamais bon signe. Et si en plus tu ressens d’autres désagréments comme des démangeaisons ou des pertes vaginales anormales, cela signifie qu’une infection pointe le bout de son nez. Mais rassure-toi, si elle est prise à temps, l’infection reste bénigne.

Quelles sont les causes générales d'une mauvaise odeur des parties intimes ?

Avant de t’expliquer les causes des mauvaises odeurs intimes, on préfère te rappeler une chose : tous les vagins sentent. Et c’est normal d’avoir une odeur vaginale. Elle provient de tes sécrétions vaginales et toutes les bactéries qu’elles contiennent (des bonnes et moins bonnes).

L’objectif est alors de protéger ton vagin des éventuelles attaques de germes extérieurs ou intérieurs. C’est ce qu’on appelle l’équilibre de la flore vaginale.

Cela dit, il faut savoir que ton intime a tendance à évoluer au cours de ton cycle menstruel et de ta vie de femme en général (grossesse, ménopause, préménopause, …).

C’est particulièrement vrai en période de règles où les écoulements peuvent parfois se faire sentir. Mais tu as de la chance, puisque nos culottes menstruelles FEMPO ne laissent pas passer tes odeurs intimes.

Et si l’odeur de ton vagin est plus forte qu’à son habitude, ta flore intime est sans doute déséquilibrée à cause d’une prolifération de bactéries. Mais ce n’est pas toujours le signe d’une infection à proprement parler.

En revanche, si tu constates une odeur désagréable et anormale, la cause est sans nul doute d’origine infectieuse. 

Mycose vaginale

En plus d’une odeur de poisson pourri dans ta culotte, d’autres symptômes se feront sans doute ressentir : des démangeaisons, des rougeurs, des pertes vaginales jaunâtres ou verdâtres, etc.

Dans ce cas, tu souffres probablement d’une mycose vaginale. Mais rassure-toi, tu es loin d’être la seule, puisque cette infection touche environ 75 % des femmes au moins une fois dans leur vie.

Ici, la mycose vaginale est causée par le champignon Candida albicans. Il peut se développer pour diverses raisons, telles qu’une grossesse, un traitement antibiotique, le diabète, les douches vaginales à répétition, etc.  

Généralement, le médecin prescrira un traitement antifongique qui permettra d’éliminer l’infection et la mauvaise odeur vaginale avec.

Origine bactérienne

Les mauvaises odeurs intimes ont souvent une origine bactérienne. La plus courante, c’est la vaginose.

Avant de t’expliquer de quoi il s’agit, il faut savoir que le vagin est majoritairement constitué de lactobacilles. Ce sont des bonnes bactéries. Mais il arrive que leur quantité diminue drastiquement, laissant alors la place à d’autres germes. Notamment la bactérie gardnerella vaginalis qui prolifère et cause ainsi la vaginose.

Parmi les causes de la vaginose bactérienne, il y a les infections sexuellement transmissibles (IST), mais aussi les pathologies gynécologiques, comme l’endométrite, la salpingite ou un accouchement prématuré.

Trichomonase

C’est une infection sexuellement transmissible particulièrement répandue. En plus des mauvaises odeurs intimes, tu constateras aussi des sécrétions vaginales anormales.

Là encore, le traitement est rapide, puisqu’il s’agit de prendre un seul antibiotique.

Dans tous les cas, on te conseille de bien suivre les prescriptions médicales, au risque de subir les complications de ces différentes infections. 

Quelles peuvent être les complications dues à une mauvaise odeur intime ?

Toutes ces infections vaginales ne sont pas graves en soi. Cela dit, tu dois absolument les soigner à temps pour éviter les complications.

Et oui, les mauvaises odeurs intimes sont souvent le signe d’un déséquilibre de la flore vaginale. Plus tu laisses traîner, plus les germes risquent d’infecter ton vagin : des maladies sexuellement transmissibles sévères, des défenses immunitaires en berne, un risque de VIH plus élevé, … voici quelques exemples de complications qui pourraient survenir.

En outre, pour les femmes enceintes qui peuvent souffrir de mycoses vaginales, il y a aussi des risques pour le bébé.

Comment régler le problème ?

Dès que tu constates des mauvaises odeurs intimes, la première chose à faire est de consulter un médecin ou un gynécologue. Celui-ci effectuera un prélèvement pour déterminer l’origine de l’infection.

Il te prescrira ensuite un traitement adapté que tu devras suivre à la lettre. Il en est de même si tu as des rapports sexuels avec un partenaire régulier. Et pour cause, s’il n’est pas traité, vous vous contaminerez sans fin.

Et bien sûr, pour éviter que de tels problèmes n’apparaissent, une bonne hygiène intime est la clé.

Paiement
100 % Sécurisé
FREE SHIPPING
à partir de 69 €
Colis dans ta
boîte aux lettres
200 000 warriors
déjà satisfaites