Syndrome prémenstruel et grossesse : mêmes symptômes ?

2 min

Les symptômes du début de grossesse et de syndrome prémenstruel se ressemblent beaucoup… Résultat, chaque mois, à l’arrivée des douleurs au niveau des seins, des gonflements du bas ventre, ou des douleurs dans les reins, tu te demandes s’il s’agit bel et bien de ton SPM, ou s’il s’agit des signes annonciateurs d’une grossesse. Alors, pourquoi les symptômes se ressemblent-ils tant ? Comment réussir à les différencier ? On te dit tout dans ce guide !

Pourquoi les symptômes du SPM et du début de grossesse se ressemblent-ils tant ?

Tout comme les symptômes du SPM, ceux du début de grossesse sont provoqués par le chamboulement hormonal auquel ton corps est soumis : le SPM est un symptôme d’une grande quantité d’œstrogènes dans le corps, qui intervient en fin de cycle menstruel. Par ailleurs, lorsque le taux de l’hormone de la grossesse (BHCG) grimpe en flèche pendant un début de grossesse, le corps réagit à peu de choses près de la même manière… Difficile donc de faire la part des choses !

Les douleurs dans les seins : SPM ou grossesse ?

Les tensions au niveau de la poitrine peuvent être très intenses, autant durant un début de grossesse que pendant le SPM. Mais si tu as besoin de changer de soutien-gorge car ce dernier est devenu trop petit, ou que tu observes que la forme des mamelons change, les risques de grossesses sont là. Les seins gonflent en effet grâce aux hormones de grossesse qui travaillent afin de préparer ton corps à allaiter.

En bref, si tu as mal aux seins, qu’ils sont lourds, il s’agit certainement de ton SPM qui se manifeste… Mais si tu sens que tes seins augmentent de volume, c’est peut-être bien un signe de grossesse !

Les fringales

Les fringales, les envies de gras et de sucre sont fréquentes durant le SPM : elles sont liées à la chute de sérotonine et à l’augmentation de progestérone, sécrétée essentiellement après l’ovulation.

Lorsque l’on est enceinte, les envies sont parfois dirigées vers des produits que l’on n’a pas toujours l’habitude de consommer : on parle d'envie de fraise, une expression qui désigne en réalité l’attirance irrépressible  de la future maman pour des aliments bien précis. Pendant cette période, le dégoût pour certains aliments ou certaines odeurs entraînent parfois des nausées, notamment à cause de l’augmentation d’hormones HCG. Il s’agit d’un symptôme que tu ne ressens pas durant ton syndrome prémenstruel.

L’envie de faire pipi souvent

Il s’agit d’un symptôme qui ne fait pas partie de la longue liste de ceux qui peuvent être ressentis durant le SPM. Si tu as souvent envie d’aller faire pipi, c’est donc davantage le signe d’une grossesse.

Les symptômes qui peuvent prêter à confusion

La fatigue peut être aussi intense chez certaines femmes enceintes que chez certaines femmes en phase de SPM. Chacune vit la variation des hormones de façon différente, et c’est bien pour ça qu’il est difficile de différencier de façon claire et universelle un début de grossesse et un syndrome prémenstruel.

Les douleurs dans le bas ventre et dans les reins sont également souvent observées tant chez les femmes enceintes que celles qui sont en SPM.

Des symptômes courts en cas de SPM

Souvent, les symptômes ressentis durant le SPM durent entre 24 et 48h avant que les règles ne pointent le bout de leur nez… En revanche, lors d’un début de grossesse, la fatigue, les crampes, les ballonnements, les douleurs dans les seins peuvent persister pendant plusieurs semaines.

Retard de règles = grossesse ?

Le symptôme qui affole rapidement et qui laisse penser à la grossesse, c’est le retard de règles. Parfois, il suffit d’un ou deux jours pour que l’on s’affole. En réalité, les retards peuvent être expliqués par de très nombreuses raisons : stress, fatigue, anxiété, changements d’habitudes, choc émotionnel… Lorsque tu observes un retard de règles, ce n’est donc pas toujours le signe d’une grossesse, mais simplement d’un cycle un peu perturbé !

Le test de grossesse au moindre doute

Si tu as le moindre doute, ton meilleur allié reste le test de grossesse. Il permet de mesurer le taux d’hormones de grossesse dans l’urine, qui augmente lorsque le placenta se forme. Si tu hésites entre symptôme du syndrome prémenstruel et une grossesse, libère-toi l’esprit en faisant un test, ou une prise de sang !

Pendant cette période, tu peux faire face à différents types de pertes. C'est pourquoi chez FEMPO, on te propose des culottes menstruelles afin de te libérer de toutes tes angoisses pendant tes règles. Fini de penser à quelles protections utiliser ou à changer pendant tes règles, nos culottes t'offrent jusqu'à 12h de protection, méga confort et tout ça sans fuite. Ça facilite grandement la vie...

Paiement
100 % Sécurisé
FREE SHIPPING
à partir de 69 €
Colis dans ta
boîte aux lettres
200 000 warriors
déjà satisfaites