humans-of-fempo-4-gaelle

HUMANS OF FEMPO #4 - GAËLLE

Gaëlle a décidé de nous raconter ses passions et la manière dont elle prouve au quotidien qu’être une femme aujourd’hui, c’est être libre, libre de se dépasser et de surprendre ! Elle aime faire se rencontrer différents mondes et tirer le meilleur de ses expériences, pour elle et pour les autres.


Pourrais-tu nous raconter certains moments magiques que tu as vécus en tant que “gameuse” ? 


Je joue en ligne presque tous les soirs. Il y a quelques années, j’avais rejoint une “guilde” de joueurs pour se retrouver en ligne et participer à des tournois. À certains moments, on était presque trente ! Lorsque le couple qui l’animait s’est marié, ils m’ont invitée à leur mariage, à Paris, près de chez ma sœur. Depuis, lorsque je vais en vacances dans la capitale, je leur rends toujours visite, c’est juste trop cool ! 😉

C’est un milieu qui défie les clichés. Le week-end dernier, cinquante “streamers” (dont dix filles) étaient à Montpellier pour un tournoi caritatif, retransmis en direct. Pour inciter les gens à participer, ils se donnaient des défis absurdes : l’un d’entre eux a promis de participer au Marathon de Paris s’ils dépassaient les 250 000 euros récoltés... Quelques heures plus tard, on était déjà loin au-dessus, et ils étaient une vingtaine à s’engager à courir. En 3 jours, ils ont réuni 3,5 millions d’euros de dons. Record mondial ! J’adore !!

Comment les gens réagissent lorsque tu dis que tu es une “gameuse” ? Penses-tu que c’est mal vu ?


Au travail, lorsque je dis que je joue aux jeux vidéos, c’est toujours la même réaction : “ah bon... toi ?” Il faut dire que je n’ai pas vraiment le profil ! Je suis sûre que toute leur jeunesse, des gens on dit aux gameuses “ça ne sert à rien tes écrans, tu ne pourras jamais rien en faire…” Ce genre d’événements [le tournoi caritatif] sont de belles occasions de prouver le contraire !

Peux-tu nous parler de ton métier ? 


Je travaille dans une crèche hospitalière, je suis auxiliaire de puériculture. J’adore mon métier. Il y a quatre ans, j’ai passé mon concours professionnel (50 postes pour 1000 candidats !), et depuis tout va bien. Il y a beaucoup de pédagogies très belles qu’on peut mettre en place, importer, adapter. Ici, par exemple, pour gérer le grand nombre d’enfants du personnel de l’hôpital, chacun d’entre eux reçoit un animateur référent qui l’accompagne à chaque changement de niveau, d’année en année. Cela crée beaucoup de confiance, et apaise le quotidien. Mon rêve serait d’ouvrir ma propre micro-crèche : 10 enfants maximum, 3 animateurs pour être confortable au niveau des plages horaires… et jouer à “Sea of Thieves” avec mes amis !

Chez FEMPO, on a vraiment envie de donner le pouvoir aux femmes de choisir les protections hygiéniques qui vont faciliter leur vie et ne plus leur demander de choisir entre confort, santé et réduction des déchets. Pourrais-tu nous parler de ton parcours avec les protections hygiéniques ? Comment décrirais-tu ton passage aux culottes menstruelles FEMPO ? 
 
Pour ma part, j'utilisais des serviettes et je n’ai mis des tampons que tardivement (j'ai eu mes règles vers 12 ans et mis des tampons à 20 ans) car je n’étais pas du tout à l'aise avec mon corps. Ces dernières années, mon corps a commencé à rejeter les tampons. Ayant un stérilet au cuivre, j'ai des règles abondantes et douloureuses. J’achetais donc des serviettes en grandes quantités, ce qui avait tendance à m'agacer non seulement à cause des déchets mais aussi pour le côté "il y a quoi là-dedans que je mets en contact avec mon corps?"
 
Et puis mon métier fait que je ne peux pas toujours aller aux toilettes quand je le souhaite. FEMPO a été un soulagement et une révélation ! Terminé le stress de ne pas pouvoir me changer, la peur d'avoir des fuites… Je suis carrément à l'aise et je pars travailler en étant rassurée car je sais que tout va bien se passer et que "tout est sous contrôle". Pareil pour le sport, j'ose en faire car j'ai la culotte magique ! 😉 Merci à vous toutes pour votre travail, votre suivi, votre présence... C'est vraiment rassurant et chaleureux.