LES PERTES BLANCHES : NORMAL ? SIGNIFICATION ? CAUSES ?

2 min

Si tu n’as pas le temps de lire cet article : on t’explique d’où viennent les pertes blanches, ce qu’elles veulent dire et quels aspects elles peuvent prendre.

Les pertes blanches : c’est quoi ?

Les pertes blanches ou leucorrhées sont des pertes naturelles provenant du vagin et de l’utérus. Elles sont généralement de couleur blanchâtre ou translucide. Les pertes blanches surviennent tout au long de la vie hormonale d’une femme (du début des règles à la ménopause). Si tu as des pertes blanches régulières, tu peux utiliser les culottes de règles FEMPO sont disponibles des plus petites aux plus grandes tailles, du 34 au 48 !

Attention : Il ne faut pas confondre les pertes blanches avec le spotting, qui consiste en des saignements en dehors des périodes de règles. Pour en savoir plus, tu peux lire notre article sur le spotting.

Les pertes blanches et autres sécrétions vaginales

Outre les pertes blanches, chaque femme sécrète du liquide vaginal au cours de son cycle. Nous pouvons en comptabiliser 4 :

  • Les pertes blanches : celles-ci évacuent toutes les impuretés présentes dans le vagin.
  • La glaire cervicale : au cours de la période d’ovulation, les sécrétions de glaires cervicales facilitent le transport des spermatozoïdes.
  • Les menstruations : ou communément appelées, les règles.
  • La cyprine : il s’agit d’une lubrification vaginale facilitant la pénétration lors des rapports sexuels.

Les pertes blanches : c’est normal, c’est dangereux ?

Les pertes blanches ne sont pas dangereuses, elles sont simplement le signe que les organes génitaux fonctionnent correctement. En effet, elles permettent au vagin de se nettoyer et de se protéger des bactéries potentiellement nuisibles, en évacuant les cellules mortes et les germes. Elles permettent également au vagin de s’humidifier, elles sont un lubrifiant naturel. Néanmoins certains signes comme la texture et l’odeur peuvent indiquer des infections vaginales.

Pertes blanches pâteuses, épaisses, crémeuses, liquides, gluantes, laiteuses : quel est l’aspect normal des pertes vaginales ?

Même si les pertes blanches sont parfaitement normales, leur aspect en dit long sur l’hygiène intime des femmes. Si tout va bien, elles sont blanchâtres ou translucides. En revanche, si elles deviennent malodorantes ou très épaisses et collantes, elles peuvent être le signe d’une éventuelle infection (vaginite) ou mycose vaginale. Cela peut également être le cas si ces sécrétions provoquent des démangeaisons ou irritations de la vulve ou encore, si elles sont jaunâtres. Dans ce cas, nous te conseillons de consulter un médecin ou un gynécologue pour effectuer des tests 😊

Les pertes blanches anormales : quel symptôme ?

Odeur désagréable, couleur verdâtre ou jaunâtre sont autant de symptômes de pertes blanches anormales. Elles peuvent alors être liées à différents troubles :

  • La vaginose bactérienne : il s’agit en réalité d’une infection bactérienne provoquant une forte odeur de poisson lors des sécrétions vaginales.
  • Les mycoses : ici, les pertes blanches sont épaisses et des démangeaisons ou brûlures peuvent apparaître.
  • Les infections sexuellement transmissibles : lors d’un rapport sexuel, chlamydia ou champignon peuvent se développer, causant ainsi des pertes blanches anormales et des douleurs au niveau de la région pelvienne.

Pour en avoir le cœur net et réguler l’équilibre de la flore vaginale, mieux vaut consulter un médecin pour réaliser un examen gynécologique.

Les pertes blanches sont-elles plus abondantes pendant la grossesse ? Pendant l’ovulation ?

Il se peut que les sécrétions vaginales soient plus abondantes à certaines périodes du cycle, comme l’ovulation ou pendant la grossesse. En effet, lors de ces deux périodes, le vagin a besoin de plus de protection et produit donc plus de pertes blanches. C’est pour cela que l’écoulement vaginal peut être plus important à ces périodes, notamment avant les règles autour du 14ème jour du cycle. Si tu as des pertes blanches très importantes à ces périodes, tu peux essayer la culotte menstruelle FEMPO qui t’aidera à absorber l’excédent.

Et si tu veux mieux comprendre comment fonctionne ton cycle menstruel et comment le calculer, on a aussi rédigé un article à ce sujet 😊

Comment éviter les infections et préserver ses pertes blanches ? La toilette intime interne est-elle une solution ?

Il faut absolument éviter la toilette intime interne qui risque de causer un déséquilibre de ta flore naturelle et de créer l’effet inverse : favoriser les infections. En effet, les pertes blanches sont justement le produit du vagin et de l’utérus pour se protéger naturellement. Il faut également favoriser les produits de toilette intime respectueux de ta flore : le pH (acidité) du produit peut avoir de gros effets sur l’équilibre de ta flore : on t'invite à utiliser un savon au pH neutre.

Et toi, as-tu déjà eu des soucis avec tes pertes blanches ? T’es-tu posée des questions quant à leur aspect et leur abondance ? Si tu as des bons conseils pour éviter les infections ou prendre soin de sa flore vaginale, tu peux nous les écrire en commentaire !

Paiement
100 % Sécurisé
Commande expédiée
sous 48h
Colis dans ta
boîte aux lettres
200 000 warriors
déjà satisfaites
60 jours satisfait
ou remboursé