explications-sur-la-phase-folliculaire-du-cycle-menstruel

PHASE FOLLICULAIRE : DÉFINITION, EXPLICATIONS, RÈGLES ET OVULATION

Si tu n’as pas le temps de lire cet article, on te présente la phase folliculaire, sa chronologie et son rapport avec les règles et l’ovulation.

 

LA PHASE FOLLICULAIRE : DÉFINITION

La phase folliculaire représente la première partie du cycle menstruel d’une femme, qui commence généralement avec les règles et qui se termine au moment de l’ovulation, au 14ème jour du cycle. On l’appelle phase folliculaire parce que c’est durant cette période que les follicules contenus dans les ovaires se développent.

Pour en savoir plus sur le cycle menstruel, on t'invite à consulter notre article et notre épisode du podcast FEMPO à ce sujet 😊 Et nous avons aussi un article pour savoir comment calculer son cycle menstruel !

Pendant tes périodes de règles, on te conseille de tester les culottes menstruelles FEMPO pour être au top du confort tout en protégeant ta santé ! Pour savoir laquelle est faite pour toi, tu peux consulter notre article ☀️

 

LA PHASE FOLLICULAIRE : EXPLICATIONS

Trois parties de l’appareil génital féminin se modifient pendant la phase folliculaire : les ovaires, l’utérus et le col de l’utérus.

La phase folliculaire et les ovaires et follicules

Les follicules qui sont dans les ovaires contiennent des ovocytes. Ces follicules grossissent pendant les 14 premiers jours du cycle. L’un des follicules grossit de manière plus importante et libère son ovocyte, qui devient alors un ovule, dans les trompes au 14ème jour : c’est l’ovulation.

La phase folliculaire et l’utérus

Pendant les 5 premiers jours du cycle, l’utérus va quant à lui évacuer sa muqueuse : ce sont les règles. Ensuite, cet utérus se reconstitue pendant les 9 jours suivants et devient plus épais afin d’être en mesure d’accueillir l’ovule qui a été expulsé dans les trompes par l’un des follicules, s’il y a eu un rapport sexuel non protégé.

La phase folliculaire et le col de l’utérus

Durant la phase folliculaire, le col de l’utérus va également changer d’aspect. Lors des 11 premiers jours du cycle, le mucus (ou glaire cervicale) présent au niveau du col forme une paroi resserrée qui laisse peu de chances aux spermatozoïdes de passer, même s’il n’est pas impossible que certains y arrivent. Du 12ème au 16ème jour environ, ce maillage se relâche afin de permettre l’entrée de potentiels spermatozoïdes : c’est le moment où la fécondation est la plus favorable.

Ces changements sont dus à la sécrétion par les ovaires de deux hormones : la progestérone et les oestrogènes.

La phase folliculaire et le risque de grossesse

La phase folliculaire n’est donc pas celle durant laquelle les risques de tomber enceinte sont les plus élevés. En effet, notamment au début du cycle, la paroi du col de l’utérus est très resserrée et ne laisse donc pas aisément passer les spermatozoïdes. Néanmoins, le risque 0 n’existe pas et, si tu veux éviter les risques de grossesse, il faut se protéger lors des rapports sexuels, même lors de la phase folliculaire !

La phase folliculaire et les douleurs de règles 

Les règles ou menstruations telles qu’on les connaît interviennent au cours de la phase folliculaire. Il se peut que tu ressentes des douleurs (la dysménorrhée) au cours de cette phase, souvent dues aux contractions de l’utérus. Si c’est le cas, il existe des façons de remédier à ces douleurs de règles. Attention, ces douleurs ne sont pas à confondre avec le syndrome prémenstruel, qui a lieu avant les règles, lors de la dernière phase du cycle. 

 

Et toi, savais-tu ce qu’était la phase folliculaire ? En avais-tu déjà entendu parler ? Cet article a-t il pu t’éclairer ? Ecris-nous toutes tes remarques en commentaire !