les-differentes-protections-hygieniques-externes

LES PROTECTIONS HYGIÉNIQUES EXTERNES : DIFFÉRENTES ALTERNATIVES

Si tu n’as pas le temps de lire cet article : on fait une liste (non exhaustive) des protections hygiéniques externes et de leurs principales caractéristiques ! Serviettes, serviettes lavables et surtout culotte de règles, on compare les avantages et inconvénients de chacune de ces protections !

Cet article concerne les protections hygiéniques externes uniquement. Si tu es plus intéressée par les protections hygiéniques internes, tu peux lire notre autre article.

Précisons-le, à l’inverse des protections internes, les protections de règles externes, ne peuvent pas induire un syndrome du choc toxique, un avantage sanitaire de poids. Voyons donc dès maintenant quelles sont les différentes solutions en termes de protections externes.

 

LES SERVIETTES HYGIENIQUES : LA PROTECTION EXTERNE LA PLUS RÉPANDUE

Protection jetable, comme les tampons, les questions relatives à la composition des serviettes sont les mêmes que celles posées pour les tampons. Leur composition est d’ailleurs relativement similaire. 

En effet, elles sont essentiellement composées de fibres synthétiques, similaires à celles que l’on trouve dans l’industrie de l’habillement et contiennent également de nombreux dérivés de polymères et de rayonne (des fibres textiles chimiques issues de dérivés du plastique). Au niveau des tests conduits sur ces protections-là on retrouve les mêmes traces de dioxine et de glyphosate que celles retrouvées sur les tampons. 

Ces traces, même si elles sont minimes et légales en vertu des réglementations européennes, sont tout de même présentes dans des protections hygiéniques. Pour rappel, les dioxines sont des perturbateurs endocriniens et le glyphosate un cancérigène avéré.

Les serviettes hygiéniques, coûtent en moyenne un peu moins cher que les tampons, mais présentent les mêmes désavantages économiques (il faut tout de même en racheter tous les mois!) et écologiques. Elles offrent tout de même une certaine praticité puisqu’elles sont jetables. Et ne nécessitant pas une insertion vaginale, elles sont plus faciles à mettre en place. Il existe également des serviettes hygiéniques bio, qui, bien que ne contenant pas de produits dérivés du pétrole, sont beaucoup plus chères, et ne résolvent pas la question écologique (puisque la production de déchets est la même).

En bref : 

Non nocif : ⅖, Zéro déchet : ⅕, Economique : ⅖, Pratique : ⅘ 

 

LES SERVIETTES LAVABLES : L’ALTERNATIVE ÉCOLOGIQUE AUX SERVIETTES HYGIÉNIQUES CLASSIQUES

La version des serviettes la plus écoresponsable reste la serviette lavable. Cette solution, inspirée des serviettes jetables (qui existent depuis le XIXème siècle), fait son apparition dans les années 60.

Aujourd’hui, avec de nombreuses marques qui commercialisent les serviettes lavables, on a l’embarras du choix. Le principe est simple : le sang est récolté sur une serviette que l’on clipse généralement sur sa culotte, et que l’on lave ensuite en machine. La durée de vie d’une serviette lavable est de 3 à 5 ans. L’impact environnemental est plus faible pour ce qui est des déchets, puisque on supplante totalement les protections hygiéniques jetables.

Malgré une praticité avérée, on peut leur reprocher un certain manque de confort : en effet, il n’est pas rare que la serviette ne tienne pas bien sur la culotte, ou encore que les clips représentent une réelle gêne, notamment lorsqu’on est assise. 

En bref : 

Non nocif : ⅗, Zéro déchet : ⅘, Economique : ⅗, Pratique : ⅖ 

 

LA CULOTTE MENSTRUELLE : LES AVANTAGES SANS LES INCONVÉNIENTS 

La culotte menstruelle est l'une des solutions de protection hygiénique externe les plus efficaces et combinant de nombreux avantages ! 

Aussi connue sous le nom de culottes de règles, elle part du même principe que la serviette hygiénique (c’est-à-dire que le sang est absorbé hors du vagin, sur un tissu absorbant), celle-ci est directement intégrée à un sous-vêtement, qui peut donc se laver à l’infini. 

Le concept date du début du XXème siècle mais c’est arrivé en France il y a 2 ans avec FEMPO. Pour illustrer un peu les avantages et le fonctionnement des culottes menstruelles on va prendre pour exemple notre culotte FEMPO !

 

C’est un moyen de protection qui se démocratise de plus en plus et qui est de plus en plus populaire ! Plus discret, plus moderne, et beaucoup plus confortable elle peut vraiment être utilisée à tous les âges : du début des règles jusqu’à la ménopause !

En termes d’utilisation, le principe est simple, il y a juste à enfiler la culotte… ! Ça ne demande pas plus de technique. A la fin de la journée, ou de l’utilisation, on la rince à l’eau claire et froide afin de faire dégorger le sang, puis on la passe en machine. Et ensuite on peut la réutiliser à l’infini.  La culotte FEMPO offre jusqu’à 12 heures de protection en moyenne.

 

En ce qui concerne la composition, dans le cas de la FEMPO le principe est simple : entre le tissu 100% coton qui compose l’intérieur de la culotte et l’extérieur en lycra, il y a un tissu en fibre de bambou : naturellement super absorbant et anti odeur ! On est donc au sec pendant toute l’utilisation.

La culotte menstruelle représente donc une solution plus qu’intéressante en termes de protection hygiénique : sans aucun risque sanitaire, et sûrement une des solutions les plus confortables, elle a aussi l’avantage d’avoir un impact écologique moindre, puisqu’en délaissant les protections jetables, on réduit forcément son empreinte écologique ! Elle est également complémentaire d’autres protections hygiéniques : on peut en effet la porter avec un tampon, une serviette que l’on jette au cours de la journée si l’on a un flux abondant, ou encore une cup, et on est assurée contre les fuites !

Il existe différents modèles de culottes menstruelles FEMPO, que tu peux trouver sur notre site. Pour savoir quelle culotte menstruelle est faite pour toi, tu peux consulter cet article !

Et cet été, on a aussi sorti un maillot de bain menstruel pour profiter de la plage, de la piscine et des lacs !! 🌴

En bref : 

Non nocif : 5/5, Zéro déchet : ⅘, Economique : ⅘, Pratique : 5/5

 

UNE SOLUTION QUI N’IMPLIQUE AUCUNE PROTECTION : LE FLUX INSTINCTIF LIBRE ! 

Une des dernières solutions disponibles en termes de protection hygiénique, est de ne pas en avoir du tout ! En effet, le flux instinctif libre (ou Free Flow Instinct en anglais) est une technique qui consiste à être à l’écoute de son corps, et au moment où l’on sent un écoulement de sang dans le vagin, de le retenir grâce à ses muscles du périnée. On relâche ensuite le flux aux toilettes.

C’est une méthode qui aide à développer une conscience corporelle de soi, et qui vise à passer la période de règles de façon naturelle, à l’écoute de son corps. La méthode suppose quelques ratés au début, puisqu’il y une certaine habitude à prendre, mais si tu veux en savoir plus sur le flux instinctif libre, on te dit tout dans notre article dédié à ce sujet !

En bref : 

Non nocif : 5/5, Zéro déchet : 5/5, Economique : 5/5, Pratique : 2/5

 

ATTENTION : Efficacité non garantie au début, il est préférable de coupler à une culotte menstruelle ou serviette pour être tranquille 😉

Voici donc tout ce qu’on peut dire sur les protections hygiéniques externes ! Si tu veux en savoir plus sur les protections hygiéniques internes, on a écrit un article spécialement sur ce sujet.

Et si tu veux en savoir plus sur l'histoire des protections hygiéniques, tu peux consulter notre article à ce sujet !

 

Et toi, quelles protections utilises-tu ? Est-ce que tu as découvert de nouvelles méthodes que tu ne connaissais pas, ou est-ce que tu utilises une méthode qui n’est pas répertoriée ici ? Surtout n’hésite pas à nous dire en commentaire !!