0

Votre panier est vide

janvier 30, 2019

Si tu n’as pas le temps de lire cet article : on t’explique pourquoi l’anémie peut toucher plus particulièrement les femmes souffrant de règles abondantes, et comment il peut être difficile de se rendre compte que l’on est anémiée. On te détaille ensuite des solutions pratique pour combler ces carences en fer que sont l’anémie!


Aujourd’hui on te parle d’anémie, un sujet qui touche des milliers de femmes. L’anémie, qui est souvent causée par des carences en fer peut entrainer de grosses fatigues, un état de faiblesse généralisée, et peut avoir un rapport avec tes règles ! On t’explique pourquoi. En effet, on entend tous parler du terme d’anémie comme une raison à notre état de fatigue, à un coup de mou, à une pâleur ou des essoufflements réguliers ! Mais qu’est-ce que réellement l’anémie ? Et quel est le lien qui existe entre anémie et règles ? On essaye de débroussailler ce sujet souvent flou. 

Anémie : une définition simple pour commencer

On parle d’anémie pour décrire une réduction du nombre de globules rouges dans le sang. Ces globules rouges sont les cellules qui transportent l’oxygène des poumons à tous les organes du corps humain. Ils assurent donc une fonction essentielle pour le fonctionnement du corps et son oxygénation ! Très souvent, ce manque de globule rouge survient quand le corps n’a pas assez de fer ! Et on ressent alors de la fatigue, des vertiges, de la pâleur ; etc.

Quelles sont les causes d’une carence de fer ?

Tout simplement quand le corps n’en absorbe pas assez ! En effet il est uniquement présent dans la nourriture, et donc nos apports en fer dépendent uniquement de notre régime alimentaire !

Une carence en fer survient également dans le cas de pertes de sang importantes ou répétées ! Les règles constituent alors une des raisons principalesde l’anémie, spécialement lorsqu’elles sont longues ou abondantes. (insérer lien)

 Pourquoi est-ce que ça concerne donc plus les femmes … ?

Pour commencer, les hommes ont un besoin quotidien de 1g de fer, mais pour les femmes c’est le double ! Et en plus, le fer est un élément que le corps absorbe mal : sur les 10 à 15mg de fer que l’on ingère chaque jour, le corps n’en retient que 5% ! Les femmes, qui doivent donc absorber plus de fer doivent donc être particulièrement plus vigilantes à leurs apports !

On fait ensuite le lien avec les règles ! En effet, les menstruations qui représentent dans certains cas des pertes de sang abondantes, constituent un risque de plus de développer une anémie par manque de fer. Les jeunes femmes (dont les premières règles sont souvent abondantes), les femmes atteintes de dysménorrhée (règles abondantes)(insérer lien), celles s’étant fait poser un stérilet en cuivre (qui augmente substantiellement le volume des règles) ou encore celles dont les règles sont particulièrement étendues dans le temps constitue des femmes particulièrement sujettes à l’anémie !

Les femmes enceintes doivent également surveiller leur taux de fer, en effet, elles doivent subvenir aux besoins en fer de leur fœtus et donc en absorber plus que la norme !

Les symptômes de l’anémie ?

Comment peut-on détecter une anémie ? En effet, si on a parlé de taux de fer dans le sang et du fait que certaines femmes peuvent être plus sujettes que d’autre à l’anémie, cela ne donne pas suffisamment d’éléments pour pouvoir la détecter.  

Ainsi des signes peuvent vous mettre sur la piste :

-      Tout d’abord une fatigue généralisée et persistante, et ce à tout moment de la journée.

-      Une certaine pâleur (au niveau du visage notamment)

-      Être fréquemment essoufflée, longtemps après la fin de l’effort.

-      Des ongles cassants

-      Une possible perte de cheveux

-      Des possibilités de vertiges soudains

Du point de vue médical, une anémie se diagnostique en mesurant le taux d’hémoglobine dans le sang. L’hémoglobine est la protéine chargée de transporter l’oxygène dans le sang. Ce taux ne doit donc pas descendre en dessous de 12g/dl de sang pour les femmes, et en dessous de 10g/dl pour les femmes enceintes.

atahualpa-caceres-primera-654583-unsplash.jpg

Quoi manger pour traiter son anémie ?

Dès qu’il s’agit de pallier une anémie due à un manque de fer, plusieurs solutions se présentent. Dans les cas d’anémie assez importante les médecins peuvent prescrire une cure de fer, qui se présente sous forme de cachets. Ces derniers présentent certains effets collatéraux, notamment gastriques, mais offrent une solution efficace face à l’anémie.

Du reste, le fer est notamment à aller chercher dans l’alimentation ! Si les aliments en contenant le plus sont évidemment la viande rouge, la volaille et le poisson, il peut se trouver dans d’autres aliments.

En effet, les aliments riches en fibres représentent une source de fer intéressante pour pallier des carences. Le blé, les pommes de terre, toutes les légumineuses sont naturellement riches en fer. Le soja, le sésame, les haricots représentent donc une solution tout à fait convenable pour absorber tout le fer nécessaire à l’organisme.

Quelques recommandations :

-       On peut absorber tout le fer que l’on veut mais il faut de la Vitamine C pour que le corps puisse l’intégrer correctement ! Il faut donc accompagner son régime riche en fer avec des aliments contenant de la vitamine C : les choux, les agrumes, les poivrons, les kiwis, etc.

-       A l’inverse, certains aliments empêchent le fer de se fixer correctement dans l’organisme : c’est notamment le cas du thé ! Le thé contient des tanins qui vont capter le fer à la place de votre organisme. Il est donc conseiller de ne pas consommer cette boisson pendant les repas, et attendre quelques heures après avoir mangé pour en consommer. Ce n’est peut-être pas évident pour tout le monde, mais ça vous permettra de réellement profiter des bénéfices de vos aliments riches en fer !

L’anémie n’est donc pas une fatalité, et si c’est une affection qui peut expliquer beaucoup de choses (grande fatigue, stress, faiblesse) elle est bien souvent non détectée !


 

Si vous suspectez que vous puissiez être anémique n’hésitez pas à faire des analyses sanguines. Seul un bilan sanguin pourra vous donner une réponse efficace. De plus, si vous êtes particulièrement concernée par des règles abondantes, ou longues, ou que vous êtes enceintes, veillez à subvenir à vos besoins de fer !

Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas à contacter votre gynécologue ou votre sage-femme pour savoir comment traiter votre anémie !  Une cure de fer n’est absolument pas nécessaire si on sait privilégier les aliments qui en contiennent naturellement  ! Et vous, comment avez-vous résolu votre anémie ? N’hésitez pas à nous partager vos solutions et vos expériences en commentaire !









Voir l'article entier

We are FEMPO
We are FEMPO

mars 05, 2019 0 Commentaires

Portrait de Valérie-Ann : une FEMPOWER ! “Merci ! Merci ! Merci ! FEMPO est arrivé dans ma vie au moment où ma féminité, par le biais de mes menstruations, était en crise. Il y a bientôt 3 ans j’ai été diagnostiqué: 27 ans, étudiante, des projets plein la tête « Vous avez un cancer, un lymphome. “
Voir l'article entier
Explications sur le cycle menstruel et les règles
Explications sur le cycle menstruel et les règles

janvier 30, 2019 0 Commentaires

Une explication sur le fonctionnement du cycle menstruel, et ce qui se passe de jour en jour ! Quelles hormones sont relâchées à quel moment, quels changements en cours de cycle, FEMPO éclaire tout ça dans cet article.
Voir l'article entier
Les solutions pour soulager les douleurs liées aux règles
Les solutions pour soulager les douleurs liées aux règles

janvier 30, 2019 0 Commentaires

Un passage en revue de toutes les solutions naturelles pour soulager les douleurs liées aux règles ! Chaleur, plantes, sport, FEMPO te fais une liste de tout ce qui peut te soulager !!
Voir l'article entier
https://fempo.co/blogs/news/anemie-symptomes-et-traitement
28746743883
0 Comments